Archives du mot-clé jeunesse

Timothée de Fombelle – Tobie Lolness

tobieTobie est un garçon de 13 ans pas tout à fait comme les autres… il mesure un millimètre et demi !

A travers ses aventures dans l’Arbre qui ne lui laissent pas un moment de répit, Timothée de Fombelle dresse un portrait sombre, mais réaliste, et où l’espoir a toujours sa place, de notre monde à nous, humains d’un mètre et demi (ou un peu plus, ou un peu moins…)

Ce livre, bien souvent classé dans la catégorie « jeunesse », est à mettre entre toutes les mains, que l’on soit un jeune de 10 ans, un encore jeune de 40 ou un toujours jeune de 90 ! De même, il ne faut pas s’arrêter au classement dans la catégorie « fantastique » qui pourrait rebuter certains lecteurs (moi la première !) Si on voulait absolument faire rentrer Tobie Lolness dans une case, il faudrait le classer comme roman d’aventures, mais là aussi, ce serait amputer le livre de toute une partie de sa portée.

Je l’ai dévoré plus que je ne l’ai lu. La langue est délicieuse, les personnages ont une réelle épaisseur, ils sont attachants ou repoussants mais ne laissent jamais le lecteur indifférent, et l’amènent à se poser des questions essentielles pour l’avenir de l’humanité. A lire absolument !

Le lien amazon : Timothée de Fombelle – Tobie Lolness

Le lien babelio :

Publicités

Charlie Bregman – Vivement l’amour

vivementlamour « Une fille, c’est compliqué. Une fois, ça vous regarde dans le blanc des yeux avec un sourire béat, et la fois d’après, ça ne vous regarde plus, ou alors d’un mauvais oeil, avec un regard accusateur ou un air qui vous prend de haut. »

Avis aux nostalgiques de leur adolescence : ce livre est fait pour vous ! Avec beaucoup d’humour, Charlie Bregman nous plonge dans les affres des premières amours et l’incompréhension des parents, dont les préoccupations sont évidemment en décalage total avec celles de leur progéniture.

L’écriture est fluide et agréable, et même les digressions se laissent lire  avec beaucoup de plaisir, j’ai dévoré ce livre en moins de temps qu’il ne m’en faut pour rédiger ce billet ! (J’exagère à peine…) Seul petit bémol, le héros est en troisième, et, si bon nombre de situations ont bien leur place au collège, certains aspects auraient peut-être plus leur place au lycée… à moins que personnellement, je n’aie vécu toutes ces expériences que plus tard ? Finalement chacun chemine à son rythme dans la découverte de l’amour !

Bref, « Vivement l’amour » est un premier roman très prometteur, on attend la suite avec impatience  ! (elle est prévue, l’auteur a récemment renommé son ouvrage sur amazon, qui devient ainsi le premier tome d’une série, intitulée « Ma vie est un sketch »)

Le lien amazon : Charlie Bregman – Vivement l’amour

Le lien babelio :